saison 06-07
Électre
de Sophocle
mise en scène et scénographie Philippe Calvario
Fille d’Agamemnon et de Clytemnestre, sœur d’Oreste et d’Iphigénie, Électre ne survit que pour venger son père assassiné par sa mère et l’amant de celle-ci. Pour punir ces meurtriers impies et odieux tyrans, ce sera œil pour œil, dent pour dent, ce sera le matricide qui clôt la malédiction des Atrides, la libération de la fatalité par les pulsions et le sang. Après le spectaculaire Richard III accueilli la saison dernière, Philippe Calvario met en scène Électre de Sophocle, tirant de ce grand drame familial à la modernité étonnante, un projet habité par la musique. Il y associe un chœur féminin guidé par la voix si singulière de Biyouna, icône populaire de l’Algérie, ainsi qu’une musique orientale aux sons enivrants, jouée en direct et composée par Éric Neveux, fidèle collaborateur de Patrice Chéreau. C’est, de plus, à une bouleversante interprète des fêlures de l’âme qu’il confie le rôle d’Électre : Jane Birkin, troublante et authentique tragédienne. Dans sa voix exaltée et frémissante, les mots parlés parfois ne suffisent plus, le chant s’élève alors.

théâtre
mardi 27, mercredi 28 février et jeudi 1er mars à 20:30
maison de la culture salle Jean-Cocteau (entrée bd Mitterrand)
musique Éric Neveux
avec Jane Birkin, Biyouna, Florence Giorgetti, Jean-Claude Jay, 
Sophie Tellier (distribution en cours)
durée : 1h30

site du Quartz
Electre