saison 06-07

Never Mind
chorégraphie et mise en scène Daniel Larrieu
Il s’agit dans Never Mind – « peu importe » – de prouver que quelquefois le peu importe vraiment. Car la danse de Daniel Larrieu tient de l’effleurement, à l’image d’une feuille qui tombe, d’une fumée qui s’élève. Lignes, marches, bras en arrondi, corps inclinés, les gestes se déploient à la lisière du secret, dans la simplicité, la finesse sobre des mouvements et des matériaux. Pour cette figure marquante de la danse contemporaine française, chorégraphe et danseur passionné, la danse est faite de mémoire et d’expérimentation. Il la pousse ainsi toujours plus loin dans ses retranchements. Avec audace et sensibilité, il ne cesse d’explorer la composition du mouvement, sa perception et son
incarnation dans le temps et l’espace. Mobilité, vitesse, poids, chute. Never Mind concentre tout cela, tandis que le Stabat Mater de Pergolèse lui inspire une élévation profonde, un tissage du temps composant avec l’éternel. De là, une danse qui tend vers le haut, le hors soi, soulevée par l’énergie collective et par ses propres vertus poétiques.

danse
vendredi 16 mars à 20:30
maison de la culture salle Jean-Cocteau (entrée bd Mitterrand)
avec Jérôme Andrieu, Valérie Castan, Olivier Clargé, Agnès Coutard, Christine Jouve, Anne Laurent, Judith Perron, Mickaël Phelippeau
musique Stabat Mater de Pergolèse (Les Talens lyriques, direction Christophe Rousset)
durée : 1 h

site de Daniel Larrieu

extrait vidéo

Nevermind