saison 06-07

Récitatifs toxiques
chorégraphie et mise en scène
Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth

Elles parlent au quotidien plusieurs langues – français, espagnol, catalan – comme elles s’expriment avec plusieurs langages artistiques – la danse, le théâtre et la musique : Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth nourrissent leurs projets par la multiplicité de ces cultures. Suivies avec bonheur lors du premier bal de la Comédie, dans L’Entrevue puis dans Revue et Corrigée, nous les retrouvons cette fois pour leur nouvelle création inspirée d’un texte de Max Aub, Crimes exemplaires, et de l’œuvre du compositeur Heinrich Ignaz Franz von Biber. Du texte, elles tirent des bribes féroces d’humour noir, des paroles d’assassins livrant par leurs tranquilles aveux une vérité ingénue et effroyable. Les crimes résonnent sales, cruels et drôles tandis que la musique, imprévisible, joue avec les témoignages, évoque des personnages, rend vivantes les situations. L’ensemble Quam Dilecta tord les cordes, frappe les archets, cherche la dissonance. Et telles les cordes du violon, les corps se tendent dans une danse impulsive empruntant un registre autant burlesque qu’onirique.

concert théâtral dansé
vendredi 9 mars à 20:30
opéra municipal
d’après Crimes exemplaires de Max Aub
direction musicale Jean-Paul Boury
avec l’ensemble Quam Dilecta (sept musiciens),
Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth
musique Heinrich Ignaz Franz von Biber
(Les Sonates représentatives, La Passacaille pour violon seul et Battalia)
durée : 1 h 15

extrait vidéo

Récitatifs toxiques