Saison 2009-2010
Zikrayat, hommage à Om Kalsoum

Pièce pour 9 danseurs
chorégraphie Leila Haddad

Voici presque vingt ans que Leila Haddad incarne la féminité orientale sur toutes les scènes du monde. D’origine tunisienne, cette pionnière au port de reine impose la danse orientale comme un art majeur. Elle la défend avec ardeur, hors des fêtes familiales et « des cabarets où elle perdait son âme », pour faire connaître la richesse millénaire de sa culture arabo-berbère. À travers les pays, elle donne sans relâche des conférences, ouvre des cours, monte des spectacles pour qu’ils soient donnés dans les théâtres et libère enfin cet art de sa dénomination dépréciée de « danse du ventre », de ses fantasmes et de son folklore. Avec Zikrayat, littéralement « la mémoire », la danseuse et chorégraphe rend hommage à la grande diva égyptienne, Om Kalsoum, figure tutélaire de tous les peuples arabes. Entourée de huit danseuses et d’un danseur, elle révèle magistralement et avec un plaisir infini les ressorts secrets d’une technique ancestrale. Les couleurs chatoyantes des voiles et les gestes serpentins semblent épouser les volutes de la voix, jusqu’à cet état d’envoûtement proche de la transe, le Tarab. Un somptueux et sensuel poème dansé.

mardi 13 et mercredi 14 octobre à 20:30
maison de la culture salle Jean-Cocteau
(entrée bd Mitterrand)

avec Anate Atlan, Clélia Bergerot,
Laurence Dehaene, Amir Ed Dine, Isabel Alama, Pascale Goubert, Leila Haddad,
Fabienne Marastoni, Cécile Marron
durée 1 h 45 avec entracte
danse – tout public

prochain spectacle
Le Bal de la ComÉdie